Club de lecture 

  

CLUB DE LECTURE 2020

Venez-vous joindre au Club de lecture du District 44. Les rencontres auront lieu dans la salle des Bons Amis aux Compagnons des Francs Loisirs à 13 h (rencontre d’environ 1 h 30) selon la date indiquée. On vous invite à évaluer les livres suggérés en utilisant une cote de 1 à 5, cinq (5) étant la plus haute cote. Faire parvenir votre évaluation à l’attention de Raymond ou Huguette à hugray@bell.net 

                                                               Bonne lecture!

Ces livres sont disponibles aux endroits suivants : 

Bibliothèque des Bons Amis (bba)   Bibliothèques municipales (bm) Huguette et Raymond Desgroseilliers (hrd) Johanne Léveillée-St-Onge (jlso) Lise Langevin (ll) Monique Fortier (mf) Palette Gibbens (pg)

Le résumé du livre provient du site web indiqué. Cliquez sur le lien afin d’obtenir plus d’informations.


 -----------------------------------------------------------------

 le 20 avril

L'orpheline de ManhattanT1 Marie-Bernadette Dupuy (hrd)

Octobre 1886. Le cœur rempli d'espoir pour une vie meilleure, Catherine et Guillaume Duquesne quittent leur modeste maison en Charente et filent en destination de New York, accompagnés de leur fille Elisabeth. Mais ce rêve de liberté se transforme rapidement en cauchemar, si bien que, après une succession de tragédies, la petite se retrouve soudain livrée à elle-même dans le dédale de l'immense cité américaine. Au lendemain d'une longue nuit d'errance dans Central Park, l'orpheline est renversée par la calèche des richissimes Woolworth. Le couple la recueille et la soigne, puis décide de garder à ses côtés cette adorable enfant qui semble issue de nulle part, faisant fi des avis de recherche lancés par son grand-père maternel. La fillette grandit choyée, telle une princesse. Mais le jour où celle qu'on appelle désormais Lisbeth Woolworth apprend les circonstances entourant son adoption, le choc est brutal.

https://www.leslibraires.ca

 Perdre le Nord   Kathy Reichs  (hrd)

Amy Roberts se présente dans un hôpital de Saint- Hyacinthe se plaignant de saignements. Mais au moment de décliner son identité, elle disparaît, obligeant les autorités médicales à prévenir la police. Tempe est chargée de l’enquête. Dans l’appartement délabré où elle fait la découverte de trois cadavres de nourrissons, elle ne peut s’empêcher de penser à son petit frère décédé de leucémie et prend désormais cette affaire très à cœur. Aidée de Ryan qui se montre distant et d’un ex-amoureux qui pense la reconquérir, elle suit la piste de cette femme, une jeune prostituée autochtone sous la coupe de trafiquants de drogue basés en Alberta. Mais l’affaire se complique lorsqu’elle retrouve la sœur de la fuyarde à Yellowknife et apprend que leur père, mort dans un accident d’avion, avait exploré des forages en quête de diamants.

https://www.leslibraires.ca

 ———————————————————————————————

le 25 mai

Joséphine Jobé, mendiante T:1   Micheline Dalpé   (hrd)

Par une chaude journée de 1914, un nouveau-né entre dans la famille de mendiants de Joséphine Jobé. La vie de la fillette s'en trouve soudainement bouleversée, alors que ses parents la poussent à faire la run toute seule entre Saint-Alexis et Saint-Jacques. Vive, débrouillarde et enjouée, la blondinette devra alors compter sur la bonté des gens pour survivre. Rejetée de tous et regardée de haut par les autres, Joséphine fera son chemin, emplie par la liberté de la route, l'amitié de Grégoire, son amour secret, et le soutien de Léocadie et ses frères. Dans ce roman, campé dans le Lanaudière du début du XXe siècle, Micheline Dalpé parvient à recréer, d'une plume habile, le quotidien des mendiants de l'époque, ceux que l'on traitait de quêteux, mais grâce à qui les nouvelles voyageaient entre les villages de ce coin de pays.

https://www.leslibraires.ca

Le châtiment de Clara Sergine Desjardins (bba + hrd)

À 28 ans, Clara de Longueville est une femme comblée qui partage son temps entre son fils et son mari, un chirurgien estimé, et les salonnières qu'elle fréquente par esprit d'indépendance autant que par soif d'apprendre. Mais le 8 août 1688, sa vie bascule. Clara subit les horribles outrages d'un collègue de son mari. Peur, honte, amnésie, angoisses et problèmes sexuels hantent désormais chaque instant de sa vie. Victime, elle est pourtant considérée comme coupable. Un cortège de juges la condamne, voyant dans la grossesse qui résulte du viol une preuve de plus pour la faire enfermer dans l'établissement le plus sordide de Paris: La Salpêtrière. Personne ne la croit innocente, à part ses grands-parents et le greffier Alexis Mondor. Grâce à eux, et au marchandage d'une femme en position d'autorité, Clara retrouve une certaine forme de liberté dans la clandestinité : elle doit changer d'identité... et de continent. Dans ce roman riche en rebondissements et en émotions, c'est à la fois la voix de Clara et celle d'Alexis que l'auteure fait entendre d'une plume sensible. Se font aussi entendre les voix des femmes de cette époque, trop souvent honnies et punies par une justice pour qui la parole d'une femme vaut moins que celle d'un homme. Voix qui, par moments, se confondent avec celles d'aujourd'hui, tant la culture du viol a des racines lointaines.

https://www.leslibraires.ca

———————————————————————————————

le 15 juin

La veuve du boulanger   Denis Monette  (bba + hrd)

Gervaise, veuve à vingt-deux ans d'Auguste Mirette, le boulanger du quartier, rencontre par un curieux hasard Nicolas Delval, un avocat de renom, qui s'en éprend dès qu'il l'aperçoit tellement sa beauté le chavire. Empressé, il fait tout pour la revoir. Puis, follement amoureux, il en informe sa famille de Westmount. Ses parents comme ses deux sœurs sont offensés de le voir fréquenter une veuve d'un quartier populaire. Faisant fi de leurs commentaires, Nicolas épouse secrètement Gervaise et tente de l'intégrer au sein de la bourgeoisie dont il fait partie. Mais la jeune femme est mal acceptée par cette famille qui la regarde de haut, surtout Charlotte et Josiane, ses belles-sœurs, qui la méprisent et la rejettent dès son arrivée. Le temps passe, l'amour semble résister à toutes les embûches, jusqu'à ce que le couple en vienne à se détruire. Gervaise, de nouveau seule, s'engage alors dans un chemin qui la conduira elle ne sait où... Dans les bras de Jean-René, le neveu de son mari ? Ou dans ceux d'un autre ? Ce qu'elle ne cherche pourtant pas, se contentant de l'amour de sa propre famille et de son travail pour noyer ses déboires. Mais le destin, une fois de plus, en décide autrement...

https://www.leslibraires.ca

Le manoir d'Aurélie  Claire Pontbriand   (bba + hrd)

Lorraine, photographe professionnelle, se voit offrir le contrat d’immortaliser l’imposant manoir d’Aurélie Savard. Elle accepte alors de plonger dans l’univers de la vieille dame.

De Sorel à Paris et de Montréal à New York, Aurélie raconte son histoire. Chaque jour, Lorraine en apprend un peu plus sur les voyages, les passions et les décisions qui ont rythmé la vie de cette dame et, peu à peu, les deux femmes s’attachent l’une à l’autre. Mais le fait que Lorraine ressemble tant à Laurent, l’amour perdu d’Aurélie, n’y est sans doute pas pour rien...

Avec le Québec du début du siècle comme toile de fond, ainsi que les événements qui ont jalonné l’histoire, ce récit, fort et poignant, raconte le destin d’une femme touchante.

https://www.renaud-bray.com

——————————————————————————————— le 21 septembre                                        

La roue de la fortune Susan Howatch (hrd)

 Voici la plus accomplie et la plus ambitieuse des sagas de Susan Howatch. Elle nous entraine dans les arcanes tortueux et les luttes intestines de la famille Godwin dont les six membres se disputent âprement, en cette aube du XXe siècle, la possession d'Oxmoon, un manoir qui se dresse au fin fond du pays de Galles. Oxmoon et ses secrets, Oxmoon et ses sortilèges. Oxmoon dont les couloirs résonnent encore des airs enchanteurs des bals et des fêtes d'antan et dont chacun voudrait ranimer la splendeur passée. Oxmoon, enfiri. qui est le véritable héros de ce roman où la folie affleure, où le meurtre rôde et où les personnages tentent vainement d'échapper à la malédiction qui pèse sur leurs têtes, comme en réponse aux amours scandaleuses de leurs ancêtres.

 https://www.amazon.com/Roue-Fortune-Susan-Howatch/dp/B004N6LL8C 

De soie et de cendresMireille Pluchard  (hrd)

À 88 ans, Auguste-César Roustan des Fontanilles s’interdit de mourir avant d’avoir choisi celui ou celle qui héritera de la Bâtie Neuve, la filature de soie à laquelle il a voué sa vie. Le vieil homme déroule le fil de ses souvenirs, une existence jalonnée de drames familiaux. Un nom s’impose… L’héritier que personne n’attend et qui devra faire face à bien des hostilités pour faire perdurer le prestige de l’entreprise familiale.

https://www.goodreads.com/book/show/49551097-de-soie-et-de-cendres

——————————————————————————————————————————

le 19 octobre

J'ai commencé mon éternité   Édith Fournier   (jlso)

 Dans ce vibrant témoignage, Édith Fournier nous confie son cheminement aux côtés d'un conjoint atteint d'un grave processus de dégénérescence neurologique. Ce compagnon tant aimé, c'est Michel Moreau, cinéaste de métier, artiste d'âme et créateur sensible. La pensée que livre ici l'auteure témoigne de sa transformation intérieure, forage de l'âme d'autant plus profond que les deuils sont immenses. [...] À tous ceux qui cherchent à nourrir leur réflexion dans cet étrange parcours auprès de tout grand malade engagé sur la voie de l'éternité.

https://www.leslibraires.ca

Chère Laurette (Coffret tomes 1-2-3-4) Michel David    (bba + bm + jlso)

 À 19 ans, Laurette commence sa vie de femme en s'installant dans un appartement dans le quartier ouvrier du Centre-Sud de Montréal. Bercée par ses rêves de liberté et de loisirs, la jeune femme sera toutefois rapidement rattrapée par la réalité des maternités successives (cinq!), de la gestion du trop maigre budget, des tâches ménagères, de l'importance des apparences, et, surtout, de la désapprobation constante de sa belle-mère.

https://www.leslibraires.ca

———————————————————————————————

le 16 novembre

Défenses légitimes : Reesor Siding Doric Germain       (bba + hrd)

Le voyageur étranger qui parcourt la route transcanadienne entre Kapuskasing et Hearst ne peut manquer d’être intrigué par un monument imposant situé presque à mi-chemin entre les deux localités. Sur un socle de béton de sept mètres de hauteur, quatre personnages sculptés dans le bois, plus grands que nature : un homme, hache en main, avec à sa droite une femme portant un bébé dans ses bras et à sa gauche un enfant. Ce monument commémore la tragédie survenue à Reesor Siding. Défenses légitimes s’inspire de ce fait historique. « Quarante ans après l’émeute meurtrière de la nuit du 10 au 11 février 1963 qui opposa les grévistes de la Spruce Falls Power and Paper Company aux cultivateurs locaux qui possédaient des droits de coupe de bois et vendaient leur bois à la compagnie forestière, Doric Germain en relate l’histoire, romancée mais malgré tout fidèle aux événements réels. À travers son personnage principal, Pierre Ménard, fils de cultivateur qui travaille l’hiver à un camp de bûcherons, et Madeleine, jeune fille qu’il fréquente et dont le père, qui travaille pour la Spruce Falls, se trouve en grève, Doric Germain nous présente les deux camps opposés, avec leur mode de vie, leurs choix et les raisons qui poussent les uns à faire la grève et les autres à continuer à fournir le moulin à papier en bois. » (Lucie Hotte, « Le roman franco-ontarien », dans Introduction à la littérature franco-ontarienne)   Doric Germain « réussit à transcender l’espace du Nord de l'Ontario, où se déroulent tous ses romans, afin de mettre en scène les vicissitudes de l’âme humaine. Que ce soit la cupidité, la mesquinerie, l’intolérance, la haine ou tout simplement la nécessité qui mènent ses personnages, il en peint un tableau vivant qui ne peut que nous amener à remettre en question nos propres comportements et nos préjugés. » (Lucie Hotte, Nuit Blanche, été 2003)   Prix des lecteurs Radio-Canada

https://www.leslibraires.ca

 La traversée du continent   Michel Tremblay   (jlso)

En 1913, à Sainte-Maria-de-Saskatchewan, Rhéauna apprend de sa grand-mère que sa mère souhaite l'avoir près d'elle, à Montréal. Il lui faut donc quitter cette famille d'adoption où, avec ses sœurs Béa et Alice, elle a grandi au milieu d'infinis champs de maïs. En trois jours et quatre rêves, elle traverse le continent et rencontre des personnages aux ailes felliniennes. À son arrivée dans la métropole, une des pages les plus mémorables de sa jeune vie aura été tournée. Ce qui l'attend, au-delà du bonheur fragile de retrouver Maria, n'a pas encore de nom en elle. Inspiré par l'affection qu'il porte à la personne et au personnage de sa mère, Michel Tremblay renoue avec la veine centrale alimentant le cœur de son œuvre. Ce roman d'une immense tendresse nous fait remonter aux origines mêmes de son projet littéraire, bien avant que Nana devienne l'universelle Grosse Femme d'à côté... https://www.leslibraires.ca

  


   webmestredistrict44@gmail.com                                                                                                                                               ©  Webmestre District 44 - Région du  ciel Bleu 2019